A quoi ressemble un poulailler de rêve pour vos poules ? Bain sec, vue sur le jardin, mangeoire, abreuvoir ou encore perchoir autant d’accessoires pour poulailler indispensables au confort de vos poules. Ces dernières n’ont pas besoin du grand luxe mais de confort et de propreté. Elles ont besoin en réalité de vivre sainement et de respirer correctement. Ceci état dit, vous pouvez pimenter le poulailler d’accessoires amusants et élégants comme une balançoire par exemple. Vous l’autez compris, le confort de vos poules se résume à de petites choses mais vous aurez à respecter la mise en place de certains accessoires basiques. Certains sont vitaux pour les poules (mangeoire et abreuvoir). D’autres sont indispensables pour la propreté et leur sommeil (perchoir). Enfin, d’autres sont importants si vous souhaitez avoir des oeufs (pondoirs pour poulaillers).

Bien entendu, il ne faut pas lésiner sur la sécurité (loquets, grillage) des poules mais aussi sur leurs envies de promenades (enclos). Certains habitats se vendent avec des éléments pré-installés, parfois non. Vous aurez donc à acheter des accessoires pour poulailler supplémentaires. Le quotidien de vos poules s’améliorera  avec les accessoires appropriés. Une poule heureuse, c’est une poule pondeuse ! Acheter un poulailler est derrière vous ? Passons donc à l’accessoirisation et au poulailler staging !

Ne vous affolez pas ! Vous n'aurez pas besoin de milliers d'accessoires. Comme nous l'avons évoqué ci-dessus, les éléments indispensable pour vos poules et des oeufs sont : le perchoir, la mangeoire, l'abreuvoir et le pondoir. Si vous escomptez de construire un poulailler vous aurez besoin également de grillage et de loquets. Si vous souhaitez faire naître des poussins, pensez à une couveuse.

La mangeoire,  l'un des accessoires pour poulailler le plus important

Commençons par l'un des accessoires du poulailler le plus important : la mangeoire ! Il s'agit d'un élément vital dans lequel vous disposez la nourriture pour vos poules. A leur réveil les poules ont besoin de faire le plein de nourriture avant de débuter leur promenade. Même chose au coucher du soleil, sans compter les nombreuses fois dans la journée où elles ont besoin de picorer. Certains éleveurs servent les repas de leurs poules à même le sol. Le risque : retrouver des graines éparpillées partout dans le poulailler ce qui rend difficile l'entretien. En sus, si le sol s'avère être dur (pire, en béton) vos poules peuvent donc endommager leur bec.

Le meilleur moyen est donc de vous procurer le plus indispensable des accessoires du poulailler, la mangeoire. Cette dernière permet de garder la nourriture propre et au sec. Les poules s'y habituent et savent vers où se tourner dès qu'elles ont faim. Il existe différents types de mangeoire : la mangeoire sur base, à trémie et à ouverture automatique. Peu importe celle que vous choisissez vous devez penser à la taille. En général, une mangeoire se partage entre 4 poules au maximum.

L'abreuvoir, boire encore et encore !

Après avoir manger, il faut que vos poules boivent. D'autant qu'elles sont réputées pour être de grandes consommatrices d'eau. Avant d'aller plus loin, sachez que le terme « abreuvoir » est parfois utilisé en lieu et place du terme « mangeoire » par certains marchands. Ce que nous évoquons ici est un accessoire qui permet à vos poules de boire.

L’eau revêt une importance capitale dans l'élevage des poules. L'hydratation est extrêmement importante pour leur santé et leur bien-être. Selon le nombre de poules que vous possédez, optez pour un abreuvoir qui ne peut être renversé. Comptez 5 litres d’eau pour 4 poules. Il convient aussi de changer cette eau régulièrement. N'oubliez pas de changer d'abreuvoir si votre nombre de poules augmente. Pensez également aux périodes de froid. L'abreuvoir doit pouvoir tenir le choc lors des hivers les plus rudes.  L'eau ne doit pas gelée ou être recouverte de neige. Les poules ne boivent pas d'eau trop froide ni trop chaude. Il faut donc leur servir une eau à température ambiante.

Le perchoir pour dormir en toute quiétude

Les poules dorment instinctivement au point le plus élevé de leur poulailler. Et figurez vous que, même perchées, elles n'auront pas mal aux pattes. Cela les maintient en sécurité. A l'état sauvage, elles aiment se percher sur de hautes branches. Elles se protègent ainsi des prédateurs et de l’humidité du sol. Vous avez donc besoin d'un perchoir dans votre poulailler. Peut-être même plusieurs si vous avez beaucoup de poules. Ils ne doivent être ni trop grand, ni trop petit.

En ce qui concerne la distance, cela dépend évidemment de la taille de vos poules. Idéalement, il faut 25 cm par poule sur un perchoir. Il n'est pas nécessaire de prendre plus grand. Les poules aiment dormir les unes contre les autres. Vous pouvez ainsi compter 3 à 5 poules pour 1 mètre. N’oubliez pas de disposer le perchoir à 30 ou 50 centimètres du sol. Si vous avez plusieurs perchoirs dans le poulailler, mettez-les au même niveau pour éviter que vos poules ne se battent pour la plus haute place.

Parmi les accessoires pour poulailler, le pondoir est au service des oeufs

Appelé aussi nichoir, c'est le nid douillet des poules. Elles y vont pour pondre des œufs. Le pondoir leur offre l’environnement propice à la ponte. Ce dernier protège également les œufs du piétinement des autres habitantes. Sa dimension doit varier entre 20 et 30 cm pour la largeur et entre 25 à 40 cm pour la profondeur. La poule doit pouvoir se relever et se tourner avec aise à la fin de la ponte. Leur nombre dépend de la taille de votre élevage. Un pondoir pour 3 poules est optimal. Un poulailler bien pensé a généralement son pondoir accessible depuis l'extérieur. Si vous avez en tête de construire votre poulailler, vous pouvez fixer le pondoir sur le côté du poulailler et le munir d'une trappe ou d'un couvercle d'accès. Vous pourrez ainsi facilement accéder aux œufs sans déranger vos poules.

Envie de poussins ? La couveuse peut vous aider.

Vous aurez besoin d'une couveuse si vous voulez des poussins. La poule pond environnement 1 œuf par jour et attend 10 jours avant de couver. La couvaison dure 21 jours avant l’arrivée des poussins. Cela se fait naturellement, dans le cas contraire, la couveuse s'avère donc nécessaire. En faisant votre choix, pensez au taux d’humidité, à la qualité du thermostat, la ventilation et au fait que vous aurez besoin de retourner les œufs fréquemment.